";
 
   
 
  Politique         economie         societe         sport         contRibutions         Dossier         Biographie         A la decouverte de  
  Breve : COTE D'IVOIRE / BENIN : LE PRESIDENT PATRICE TALON ETAIT A ABIDJAN  
  Document sans nom
Impartialement : L'Édito de Valery Foungbe2
 

SORO, CE « PETIT » SANS « LEGITIMITE » A GRANDI…

La bataille fait rage entre le RHDP et Guillaume Soro. Indéniablement. Le dernier épisode de cette bataille qui a eu lieu à Rabat au Maroc, et qui a vu Amadou Soumahoro perdre la face, a fait comprendre à ceux qui tirent les marrons du feu auprès de Ouattara que l’ex-Président de l’Assemblée Nationale n’entend pas rester inerte devant l’entreprise d’enfouissement dont il est l’objet.

C’est sous ce prisme qu’il faut analyser la sortie du Ministre Hamed Bakayoko qui a déclaré, parlant de Guillaume Soro ceci : «  Tu es le plus petit dans la famille, tu n’es pas plus fort que le plus grand, tu n’as aucune légitimité et tu veux le dépasser… ».

Hamed Bakayoko sort en ce moment parce qu’en face de Soro, le RHDP voit très bien que les jactances de Dah Sansan, député et illustre inconnu président de la jeunesse du RDR et les attaques au forceps du Ministre Touré Mamadou qui veut un débat avec Soro n’ont aucun effet sur « Bogota ». Ce dernier avec méthode et calme sape progressivement l’image du RDR-RHDP. Considéré comme faisant partie de  « l’artillerie lourde » au RHDP-RDR, HAMBAK est donc monté sur ses grands chevaux pour dégainer.

Les termes dépréciatifs qu’il utilise à l’endroit de Soro montre à quel point le « plus petit » gène l’establishment RDR-RHDP. De plus, les éléments de langage du Ministre de la Défense qui se dresse devant Soro après la bataille de la Mairie d’Abobo, peuvent, à l’analyse, se retourner contre Ouattara et son RHDP.

Avant Hamed Bakayoko, c’est Alassane Ouattara qui a traité Soro de « jeune homme » plus d’une fois. Dans une vidéo avant sa démission Soro avait mentionné que « la rage » avec laquelle Ouattara l’avait appelé ainsi l’avait interpelé. En écoutant HAMBAK, on se rend compte que le plus grand péché de Soro, c’est son âge. En fait, au RDR, personne, en tout cas les affidés de ADO, n’accepte qu’un « jeune » de 47 ans ait un point de vue contraire à celui du Raïs Ouattara.

Ce n’est donc pas tant «  l’ingratitude » encore moins « la soif » de Soro qui est mise en cause au RHDP mais son impertinence en tant que « jeune ». Cette « tare » que presque tous les partis politiques ivoiriens collent à leurs militants qui frappent à la porte des hautes responsabilités en leur sein.

Nous sommes en 2019 et Hamed Bakayoko, Amadou Gon et leur mentor semblent vivre dans un monde figé où leur droit d’ainesse fait fi de l’évolution des autres même de leurs propres poulains. Tout se passe dans la tête des vrais trois dirigeants du RHDP-RDR comme si à part eux, nul n’a le droit de prétendre à la liberté d’opinion et d’ambitions. C’est pourquoi, ils ne s’encombrent pas de scrupules pour réprimer toute velléité d’indépendance en leur sein.

On ne se baigne pas dans la même eau disait le philosophe. Mais au RDR-RHDP on en a cure. Et cette « terreur de la pensée » se voit bien dans le débat sur le troisième mandat que lorgne Ouattara. Tous ceux qui au RDR-RHDP avaient clairement affirmé qu’au regard de la Constitution Ouattara ne pouvait prétendre à briguer un troisième mandat n’osent plus parler. Le premier à l’ouvrir sait ce qui l’attend : le renvoi et l’ostracisme.

C’est pourtant ce que bravent Soro et ses hommes depuis bientôt trois ans. Et c’est cela qui hérissent au plus haut point les poils des gardiens du temple RDR-RHDP. Chassés systématiquement de leur travail, les partisans de Soro font l’amère expérience d’une facette de Ouattara qu’ils ne connaissaient certainement pas : LA DICTATURE.

En 2015, pourtant, Charles Konan Banny prévenait dans une interview à Jeune Afrique. En substance, il disait que « Ouattara ne conçoit l’amitié qu’en terme de soumission ». Quelle description ! Qui malheureusement se confirme jour après jour…C’est cette posture tyrannique que Guillaume Soro veut briser. Et il a bien pris le temps d’étudier le « Dieu Ouattara » et ses méthodes.

Au RDR-RHDP, on oublie trop vite que Guillaume Soro qui avait 30 ans en septembre 2002 a eu le temps d’apprendre et de…GRANDIR. Dans son apprentissage, SORO a inéluctablement acquis de la légitimité quand il était le bras armé du RDR. Aussi semble bien risible cette assertion d’HAMBAK qui déclare que SORO n’a aucune légitimité. Cette affirmation est fausse pour plusieurs raisons factuelles. Quelques-unes pour rafraichir la mémoire à HAMBAK.

Entre 1998 et 2000, lorsque le RDR avait voulu faire basculer la FESCI dans son giron, c’est Guillaume Soro qui a été utilisé pour la cause. C’est pourquoi, on le saura plus tard, Soro a voulu que Yayoro Karamoko militant du RDR lui succède… On sait les traces que cette volonté sournoise du RDR a causées sur les campus d’Abidjan avec les machettes.

En décembre 2000, le « petit » Soro a été colistier à Port-Bouet, d’une grande dame de la politique ivoirienne qui est Henriette Diabaté.

Le 4 décembre 2000, le « petit » Soro fait partie des militants du RDR qui ont participé à la marche insurrectionnelle du RDR avec des militants armés en plein PLATEAU à Abidjan. Son actuel chef du Protocole était de cette marche insurrectionnelle et en porte les stigmates.

Le 8 janvier 2001, lorsque le coup d’Etat d’IB et consorts contre Gbagbo a échoué à Abidjan, le « petit » Soro était au courant et a même rejoint les soldats félons à l’origine de ce coup dans leur repli au Burkina.

Le 19 septembre 2002, le « petit » Soro, après avoir pris fait et cause pour le projet criminel du RDR, s’est infiltré à Abidjan, précisément à Koumassi. De là, lui qui se fera appelé « Dr Koumba » va avec « KOBO », piloter le coup d’Etat qui va faire 300 victimes en cette nuit triste.

Lorsque le coup d’Etat échoue, c’est l’apparition au grand jour du « petit » Soro qui va faire entrer plusieurs autres jeunes du nord (étudiants et élèves surtout) dans ce qui deviendra une rébellion. Ils se souvenaient encore de ce « petit » Secrétaire Général de la FESCI et de son aura « légitime » en son temps.

En 2002, lorsque s’ouvre les discussions de Lomé au Togo, c’est encore ce « petit » Soro qui va conduire la délégation des rebelles devant Eyadema.

Est-il besoin de citer Accra 1, 2,3 ;  Marcoussis, Pretoria 1, 2 ? Le RDR peut-il se regarder dans une glace et oublier les différents chantages de SORO face à GBAGBO pour que Ouattara soit là où il est aujourd’hui. Ce « petit » Soro n’a-t-il pas bien travaillé de sorte à ce que les rebelles ne désarment pas et ces rebelles partisans de Ouattara conservent une capacité de nuisance avant, pendant et après les élections de 2010 ?

En 2010 justement, le RDR après avoir fraudé et perdu les élections face à Gbagbo n’a-t-il pas eu besoin de SORO pour réaliser son coup d’Etat électoral ?

Au Golf Hotel, n’est-ce pas le «  petit » Soro qui était aux devants des rebelles qui attaquaient les positions des FDS ?

En 2011, SORO le «  petit » n’a-t-il pas quitté le Golf Hotel pour se mettre aux devants des rebelles qui devaient descendre sur Abidjan ?

Le 27 avril 2011, quand il s’est agi de se débarrasser de IB, n’est-ce pas au « petit » SORO que Ouattara a-t-il donné des ordres clairs ?

Au lendemain de son départ de la Primature, Ouattara n’a-t-il pas loué les «  qualités d’Homme d’Etat » du « petit » Soro que le journal officiel du RDR a qualifié de «  SAUVEUR » ?

Comment alors se fait-il qu’Hamed Bakayoko dise pince sans rire que SORO n’a « aucune légitimité » ? Comment peut-il dire cela sans faire du révisionnisme dans la classification des acteurs clé de l’avènement de Ouattara au pouvoir ?

A la vérité, le « petit » SORO a grandi. Il a tellement grandi qu’il s’est rendu compte que le RDR l’a bien utilisé pour ses sales besognes (il en a profité certainement) et que ce parti est capable de se débarrasser de lui sans aucun remords ( On sait ce qu’il s’est passé à Bouaké le 29 juin 2007).

C’est en effet SORO qui a revendiqué la rébellion financée par des cadres du RDR, selon Koné Zakaria ; c’est lui qui devra répondre de tous les crimes de cette rébellion entre 2002 et 2011 ; c’est lui qui porte la responsabilité de la mort d’IB alors qu’il ne fut qu’un exécutant. Le donneur d’ordre étant paisible.

« Le petit » Soro qui a compris que toute sa communication n’arrive pas à lui faire enlever ces mauvaises étiquettes a commencé une campagne de réconciliation tâtonne mais ambitieuse. S’il ne peut pour le moment, condamner totalement la rébellion pour paraitre toujours comme un justicier aux yeux de certains nordistes, ses regrets ont le malheur d’énerver le RDR, bénéficiaire ingrat de ces faits d’arme.

SORO a grandi et le RDR devra chercher un autre «  jeune » pour mettre ses desseins souvent lugubres à exécution. Mais dans la « CASE », il n’y a pas forcément assez de talents. Ce ne sont pas les Drigoné Bi Faya et autres Zasso qui vont faire oublier Soro. Loin de là.

Et puis le RDR devrait se garder de pousser le «  petit » Soro à bout. Il sait très bien ce qu’il s’est passé lors des élections de 2010 dans le Nord. Il sait qui est le véritable gagnant. Et même s’il a déclaré qu’il va mourir avec certains «  Secrets », il pourrait surprendre plus d’un avec quelques uns.

 
 
impartialement
L’édito de Valery Foungbé
POURQUOI NOUS DEVONS FAIRE ATTENTION..

Affaire DJ ARAFAT / Publication d'AUDIO sur Hamed Bakayoko

 

POURQUOI NOUS DEVONS FAIRE ATTENTION...

 

Mieux vaut prévenir que guérir, dit l'adage. C'est à cette aune que je voudrais me permettre d'inviter tous les Internautes, les miens particulièrement, à faire très attention à ce qu'ils publient ou partagent.

 

J'ai entendu un audio repris un peu ici et là avec la voix d'une  dame qui porte de graves accusations sur monsieur Hamed Bakayoko.

 

Je suis très mal placé pour être son défenseur, puisque et son régi

Lire la suite >>>
Biographie
MARIE CHANTALE KANINDA, LA PATRONNE DU DIAMANT...
titre
dossier de la semaine
Procès Gbagbo / Blé Goudé : COMMENT BENSOUDA A TROMPE TOUT LE MONDE
Valery Foungbe - 05-06-2019
A la decouverte de

Emeraude Charly - 22-05-2019