";
 
   
 
  Politique         economie         societe         sport         contRibutions         Dossier         Biographie         A la decouverte de  
  Breve : RDC / : MOISE KATUMBI ANNONCE SON RETOUR DANS SON FIEF  
  Document sans nom
Politique
 

Après le limogeage du Ministre Gaoussou Touré Ce que feu Ben Soumahoro disait de lui

« GAOUSSOU TOURE MULTI-PRODUITS
GAOUSSOU TOURE MULTI-COMBINES
GAOUSSOU TOURE MULTI-FALLITES »

Quand j’écrivais le 02 Août 2013 que cet homme était dangereux, mes détracteurs impénitents ont dû reprendre leurs refrains incontournables d’opposants contre mes propos et bien entendu contre ma personne. Et pourtant, moins de 6 mois après, l’incurie systémique de Ouattara fait encore semblant de ne rien voir des agissements mafieux de Gaoussou Touré, pour la simple raison qu’ils impliquent dans l’ombre l’épouse même de l’usurpateur. Mr Adama Touré qui semble vouloir s’opposer au Ministre des transports et à ses manœuvres prévaricatrices contre sa corporation et contre les intérêts des Ivoiriens, semble ne pas comprendre que Mr Gaoussou Touré multi-tout n’est qu’un homme de paille, un prête-nom des vrais tenants du pouvoir. Même le Ministre du commerce Mr Jean Louis Billon soutenu par la Cour de justice de l’UEMOA n’a pas résisté à la bourrasque du passage de Gaoussou Touré dans l’affaire des terminaux à conteneurs du Port Autonome d’Abidjan. Adama Touré, brave représentant des transporteurs de notre pays, sachez que les projets multiples de Gaoussou Touré passeront s’il le faut sur votre corps. Le silence du gouvernement, celui de Alassane Dramane Ouattara lui-même et le mépris de Madame Dominique Folloroux Ouattara qui soutient le bandit pour des raisons faciles à comprendre, sont faits pour vous dire de vous taire et de chercher ‘’à manger’’. Vous avez cependant deux solutions : abandonner ou descendre dans la rue, parce que même vos menaces récurrentes de grèves les font sourire. Relisez avec attention ces quelques lignes que je vous avais livrées sur le vrai visage de Gaoussou Touré multi-produits et vous comprendrez peut-être votre infortune… Courage !

GAOUSSOU TOURÉ MULTIPRODUITS :

Il est assez surprenant qu’un Banquier même autoproclamé et funambule de la finance comme Alassane Dramane Ouattara ne se soit pas aperçu avant de le nommer au gouvernement, qu’un de ses Ministres en l’occurrence Gaoussou Touré a été failli deux fois et renvoyé de la SGBCI où il avait participé à des malversations importantes qui auraient dû le conduire à la MACA pour au moins 20 ans. Ces faillites frauduleuses étaient liées à la mauvaise gestion de ses affaires personnelles qui l’ont emmené à spolier les pauvres paysans du Nafana de plusieurs Milliards de F.CFA dûs au titre de plusieurs récoltes impayées d’anacardes (Noix de Cajou). De plus, le désormais Ministre des transports a détourné tous les fonds de la COOPEC d’Odienné montée avec l’argent des cadres, sans jamais rendre des comptes aux actionnaires. Comment un banquier central devenu Président de la République d’après lui peut-il ignorer ces faits punis par la loi et qui classent son futur Ministre au rang des pires malfrats du pays ? Sous le régime de Laurent Gbagbo, le truand Gaoussou Touré multi produits qui aspirait à devenir Président du Conseil Général du Denguélé, a vu sa candidature annulée par une décision de justice. Les Odiennéka ont ainsi été sauvés de ses projets funestes. Comment Alassane Dramane Ouattara a pu ne pas s’apercevoir qu’il avait affaire à un escroc patenté ? Bien sûr qu’il savait ! Mais Alassane Dramane Ouattara se fiche totalement des lois Ivoiriennes établies avant lui et il avait de surcroît une dette à payer à son grand et généreux protecteur Lamine Diabaté qui est en fait l’oncle de « Massogbai », l’épouse de Gaoussou Touré. D’autre part, contre toute attente la répartition nouvelle des attributions au gouvernement a transféré à Monsieur Gaoussou Touré des décisions qui revenaient de droit au Ministère des infrastructures économiques. Les magouilles ne se sont pas faites attendre : attribution du deuxième terminal à conteneurs du Port autonome d’Abidjan, réaction bien comprise de Jean Louis Billon, cour de Justice de l’UEMOA, Martin Bouygues, Vincent Bolloré et consorts, charivari au gouvernement, corruption galopante au bord de la lagune Ébrié, silence pesant de Alassane Dramane Ouattara, qui savait pertinemment, qu’on en arriverait là avec son Ministre Gaoussou Touré. Alassane Dramane Ouattara doit apprendre à respecter les Ivoiriens.

MAMADOU BEN SOUMAHORO

 
 
impartialement
L’édito de Valery Foungbé
Le dilemme fondateur
Le 1 février 1969, Cyrus L. Sulzberger, journaliste au New York Times donnait cette réplique à Michel Débré qui se plaignait à lui sur le traitement qu’il faisait de la politique française dans son journal : « On ne peut attendre d’un journaliste des louanges. Il écrit pour expliquer et informer. Il entend, il observe, il analyse, puis il fait son rapport. Personne ne lui demande de tremper sa plume dans de l’acide. Mais il ne doit pas non plus la tremper dans de l’eau bénite. » Toute la problématique du journalisme est résumée dans cette phrase. Tout le dilemme du journaliste également. Peut-on être vraiment impartial en journalisme sans passer pour un partisan de l’immobilisme et des fuites en avant devant les
Lire la suite >>>
Biographie
ETHIOPIE / MEAZA ASHENAFI, UNE FEMME DE DEFIS A LA COUR SUPREME
titre
dossier de la semaine
CHARNIER DE YOPOUGON / TOUT COMPRENDRE
Valery Foungbe - 17-05-2019
A la decouverte de
COMPLEXE AGRO-PISCICOLE DE EUGENIE FAIZOUN
Valery Foungbe - 28-01-2017