";
 
   
 
  Politique         economie         societe         sport         contRibutions         Dossier         Biographie         A la decouverte de  
  Breve : ETHIOPIE / TENTATIVE DE COUP D'ETAT : LE CHEF D'ETAT-MAJOR DE L'ARMEE TUE PAR SON GARDE DU CORPS  
  Document sans nom
Politique
 

VIOLENCE DANS LA VILLE DE BEOUMI

J’accuse l’Etat ivoirien d’IRRESPONSABILITE…

La ville de Béoumi est à feu et à sang depuis 48 H, à la suite d’un banal incident entre un conducteur de Moto-Taxi et un conducteur d’un véhicule de transport. Les images atroces de ce déferlement de violence entre les communautés Baoulé et allochtones sont des plus choquantes.

Si on peut comprendre que les autorités ont pu être surprises le jour du déclenchement des hostilités le 15 mai, leur responsabilité est, à mon sens, fortement engagée dans la suite des évènements et le nombre croissant de victimes. Pourquoi ?

Au niveau du Renseignement…

Les autorités préfectorales sont destinataires recevant de ampliations des notes des Renseignements Généraux devraient savoir ou savent très bien qu’à Béoumi, un feu couve depuis longtemps et surtout après les élections municipales de 2018. Militants et sympathisants du PDCI et du RHDP se regardent en chien de faïence. Apparemment rien n’a été fait pour éteindre totalement ce feu qui couvait.

Au niveau de l’information et de la Communication…

J’accuse l’Etat ivoirien d’avoir joué sciemment avec le feu en appliquant une omerta scandaleuse sur un fait qui était su de tout le monde via les réseaux sociaux. A la sortie du Conseil des Ministres d’hier, aucune annonce du gouvernement sur ce qu’il se passait. Pire, au journal télévisé de 20H du 15 mai, sur 30 mn, plus de 25 ont été consacrées aux activités du RHDP et le reste à celles du Chef de l’Etat. Cela est totalement ahurissant et dénote soit de l’amateurisme soit du mépris que le gouvernement a pour les Ivoiriens qui payent la redevance pour être correctement informés.

Au niveau sécuritaire…

C’est à ce niveau que l’irresponsabilité du gouvernement s’est le plus manifestée. En effet, comment comprendre qu’après avoir eu vent de ce qui se passait, après avoir vu les images des blessés, le gouvernement soit resté sans réaction quant à un déploiement massif et dissuasif des forces de sécurité. Comment ce gouvernement n’a-t-il pas pris la mesure des choses quand on lui a dit qu’un Commissaire de Police, des agents de Police et des gendarmes ont été blessés par …balles hier ? C’est incroyable !

Et pourtant, Béoumi est situé 64 kilomètres de Bouaké, soit 55 mns de route au maximum. Bouaké ? Il s’agit de la 3e région militaire du pays qui concentre un grand nombre de forces.

Un gouvernement responsable, proactif, aurait dans le courant de la journée déployé un détachement impressionnant mixte Police-Gendarmerie et si possible Militaires sur Béoumi hier. Instauré un couvre-feu immédiat et procédé à un désarmement forcé et immédiat de tous ceux qui détiennent des fusils. Une Volonté politique ferme et des instructions sécuritaires strictes auraient circonscrit le drame.

Rien ne fut et ce jour 16 mai, des personnes ont été vues avec des fusils dans la ville et des villages environnants en train de chasser de l’homme.

Cette attitude irresponsable du gouvernement soulève des interrogations que nous aborderons en temps opportun car, en 2019, il est inconcevable qu’en pleine ville, des individus se tirent dessus à l’arme à feu…

VKB

 
 
impartialement
L’édito de Valery Foungbé
SORO, CE « PETIT » SANS « LEGITIMITE » A GRANDI…

La bataille fait rage entre le RHDP et Guillaume Soro. Indéniablement. Le dernier épisode de cette bataille qui a eu lieu à Rabat au Maroc, et qui a vu Amadou Soumahoro perdre la face, a fait comprendre à ceux qui tirent les marrons du feu auprès de Ouattara que l’ex-Président de l’Assemblée Nationale n’entend pas rester inerte devant l’entreprise d’enfouissement dont il est l’objet.

C’est sous ce prisme qu’il faut analyser la sortie du Ministre Hamed Bakayoko qui a déclaré, parlant de Guillaume Soro ceci : «  Tu es le plus petit dans la famille, tu n’es pas plus fort que le plus gr

Lire la suite >>>
Biographie
MARIE CHANTALE KANINDA, LA PATRONNE DU DIAMANT...
titre
dossier de la semaine
Procès Gbagbo / Blé Goudé : COMMENT BENSOUDA A TROMPE TOUT LE MONDE
Valery Foungbe - 05-06-2019
A la decouverte de

Emeraude Charly - 22-05-2019