";
 
   
 
  Politique         economie         societe         sport         contRibutions         Dossier         Biographie         A la decouverte de  
  Breve : KENYA / LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : LE MINISTRE DES FINANCES MIS AUX ARRETS  
  Document sans nom
Politique
 

ECOUTES TELEPHONIQUES / KONE ZAKARIA, CET EX-CHEF REBELLE UN PEU BAVARD…

COUP D’ETAT MANQUE AU BURKINA

KONE ZAKARIA, CET EX-CHEF REBELLE UN PEU BAVARD…

Constamment depuis 2002, l’un des ex-chefs rebelles de Côte d’Ivoire occupe le devant de la scène. Pas forcément pour des exploits militaires mais plutôt pour sa propension naturelle à parler et même à parler un peu trop.

Des secrets sur le financement du coup d’Etat en Côte d’Ivoire en 2002 au coup d’Etat manqué en 2015 au Burkina, l’homme est impliqué. Cette inclinaison de Koné Djakaridja alias Koné Zakaria montre toutefois une chose : Il a été impliqué dans plusieurs coups fourrés et donc en sait beaucoup…

Lorsqu’éclate le coup d’Etat manqué du 19 septembre 2002 qui va finalement se transformer en rébellion, beaucoup d’Ivoiriens accusent Alassane Ouattara de tirer les marrons du feu. Même le pouvoir Gbagbo le soupçonne mais n’a pas d’éléments tangibles pour le relier directement aux putschistes foireux devenus rebelles par la force des choses.

C’est Koné Zakaria, alors seigneur de guerre à Vavoua, qui va au cours d’un meeting à Séguéla, relevé et clarifier le rôle exact qu’Alassane Ouattara et son parti le RDR ont joué dans cette page sombre de la Côte d’Ivoire.  

« Si vous supportez le MPCI, ne le faites pas pour Zakaria ni pour IB encore moins pour quelqu'un d'autre, sinon pour CELUI QUI A ACHETÉ NOS ARMES, C'EST À DIRE ALASSANE DRAMANE OUATTARA. Lorsque nous étions en exil, c'est ALASSANE OUATTARA qui s'occupait de nous. Il nous apportait régulièrement du riz et la somme de 25 millions par mois », déclarait-il dans une vidéo devenue virale.

Lorsqu’en 2007 intervient les Accords de Ouagadougou, Koné Zakaria est avec Cherif Ousmane, le chef de guerre qui s’y oppose. Si Chérif est un peu plus subtile, Zakaria lui affiche son désaccord au point de défier Guillaume Soro. Il sera chassé de Vavoua puis de Séguéla par une escouade de rebelles que dirigeaient Wattao et Morou Ouattara. Il fuit et s’exile au Burkina Faso…

Réapparu en 2010, à la faveur de la crise post-électorale, il s’érige, encore de façon ostentatoire, en tortionnaire des partisans de Gbagbo au camp du Génie à Adjamé.

En 2011 et 2012, il est partout en Côte d’Ivoire avec des chasseurs traditionnels ( DOZO). Il sera même à Yamoussoukro avec eux en réunion pour les sensibiliser après qu’ils ont tué des gendarmes.

En 2013, Koné Zakaria, au mépris du règlement militaire va battre campagne lors des municipales. Il menace des candidats à Vavoua.

En 2015, Koné Zakaria est au four et au moulin dans l’organisation et la mise en œuvre du coup d’Etat manqué au Burkina. Si personne ne peut imaginer son implication à cette époque, la diffusion des écoutes téléphoniques en cours dans le procès au Burkina montre à quel point ce militaire ivoirien est mouillé. Ces propos dans ces enregistrements présument de ce que les plus hautes autorités politiques et militaires de la Côte d’Ivoire savaient ce qu’il se passait et attendaient même une suite heureuse. Pire, Koné Zakaria, par son allusion à faire attention au « court et gros ventre » lorsqu’il échange avec la fille de Diendéré, montre que même unis dans le projet macabre de déstabilisation du Burkina, les tenants du pouvoir ivoirien se méfiaient de Guillaume Soro, identifié ici par l’un de ses partisans sur la toile.

2018, Koné Zakaria se retrouve impliqué dans la campagne municipale encore. Il part à Vavoua, pistolet en poche, tient une réunion avec des militants du RDR et profère des menaces contre le candidat Kalou. Le tout dans une langue propre à sa tribu.

Le même Koné Zakaria se retrouve dans la région d’Odienné dans le nord et entre dans une mosquée avec son arme pour battre campagne. Avec assurance, il indique être en mission pour le compte de l’aide de camp du chef de l’Etat, le Colonel Diarrassouba. Ses propos menaçants au sein de la mosquée vont provoquer une révolte des vieux qui vont le remettre à sa place.

Toutes ses interventions tapageuses sont documentées et archivées sur Youtube. Toutes les entorses de Koné Zakaria au règlement militaire, son intrusion incroyable dans la sphère politique alors qu’il n’est pas le plus instruit et le plus éloquent des ex-rebelles n’ont jamais fait l’objet d’une seule mise en garde des autorités ivoiriennes. Curieux !

Qui protège cet homme ? Pourquoi Ouattara, par exemple, ne lui a jamais intenté un procès pour avoir affirmé qu’il leur remettait 25 millions et du riz avant le coup d’Etat de 2002 ?  A l’analyse tout dans le comportement de Koné Zakaria montre qu’il a le soutien de puissants parrains et qu’il ne craint rien. D’où sa facilité à être bavard.

 

 

 

 

 
 
impartialement
L’édito de Valery Foungbé
SORO, CE « PETIT » SANS « LEGITIMITE » A GRANDI…

La bataille fait rage entre le RHDP et Guillaume Soro. Indéniablement. Le dernier épisode de cette bataille qui a eu lieu à Rabat au Maroc, et qui a vu Amadou Soumahoro perdre la face, a fait comprendre à ceux qui tirent les marrons du feu auprès de Ouattara que l’ex-Président de l’Assemblée Nationale n’entend pas rester inerte devant l’entreprise d’enfouissement dont il est l’objet.

C’est sous ce prisme qu’il faut analyser la sortie du Ministre Hamed Bakayoko qui a déclaré, parlant de Guillaume Soro ceci : «  Tu es le plus petit dans la famille, tu n’es pas plus fort que le plus gr

Lire la suite >>>
Biographie
MARIE CHANTALE KANINDA, LA PATRONNE DU DIAMANT...
titre
dossier de la semaine
Procès Gbagbo / Blé Goudé : COMMENT BENSOUDA A TROMPE TOUT LE MONDE
Valery Foungbe - 05-06-2019
A la decouverte de

Emeraude Charly - 22-05-2019