";
 
   
 
  Politique         economie         societe         sport         contRibutions         Dossier         Biographie         A la decouverte de  
  Breve : COTE D'IVOIRE : OUATTARA FAIT EXPULSER DE COTE D'IVOIRE, NATHALIE YAMB, PROCHE DE MAMADOU KOULIBALY.  
  Document sans nom
Politique
 

INTERVIEW-VERITE DU PRESIDENT BEDIE :

 COMMENT JEUNE AFRIQUE MANIPULE L’OPINION…

« Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment. », disait le regretté leader Malcolm X, tué le 21 février 1965 par les racistes et esclavagistes Américains.

La presse est donc un couteau à double face qui sert à informer ( fonction première ) mais aussi à désinformer par la déformation ( fonction politique et propagandiste ).

Il faut être alors très futé ou féru de communication politique pour décrypter ce que propose un média car après, nous sommes emballés dans cycle vicieux qu’on ne maitrise qu’après les dégâts.

Suivez avec moi, un exemple concret de manipulation et vous comprendrez…  JEUNE AFRIQUE.

Le 10 septembre 2019, Bédié donne une interview à Jeune Afrique. Dans l’interview, Bédié parle de plusieurs sujets qui mis en exergue à la UNE peuvent faire « vendre ».

Parmi tous ces sujets (un journal étant néanmoins libre de choisir son élément de UNE), J.A a choisi comme « Appel de titre » (REDEVENIR PRESIDENT ?) et comme «  Titre » (CE SERAIT MA REVANCHE)…

Que peut-vous inspirer immédiatement cette UNE, si vous ne prenez pas le temps de parcourir l’intérieur du journal ? Une seule et unique chose : Du dégoût et de la méfiance envers le Président Bédié.

En un regard, en effet, vous jugerez Bédié en le traitant de rancunier, qui veut revenir au pouvoir rien que pour se venger. La vengeance ? Le mot est lâché et il doit s’incruster au plus profond de votre subconscient afin de réveiller en vous ce sentiment que «  ce vieillard veut nous replonger dans la guerre ».

Voilà l’objectif secret visé par une telle UNE. Et, elle s’adresse aux militants perdus du RHDP-RDR afin qu’ils resserrent les rangs clairsemés autour de Ouattara, en dépit des apparences. Car, in fine, si Bédié veut redevenir président pour se venger, c’est nous les militants du RHDP-RDR qui en partiront surtout… Autant s’accrocher à ADO et régime même si celui-ci veut faire un forcing.

La seconde cible de cette UNE est le FPI et ses alliés qui sont dans une plateforme avec Bédié. En leur renvoyant cette image de Bédié, JEUNE AFRIQUE veut semer le doute et la confusion. Le doute dans l’esprit de ceux qui n’adhèrent pas encore totalement à l’idée de cette plateforme mais aussi la confusion dans les esprits de ceux qui y sont et à qui on explique qu’en fait Bédié vient dans un esprit revanchard. Qui pourrait s’abattre sur tout le monde s’il devient président encore.

Si vous n’avez pas eu les moyens de vous procurer le journal, voilà la manipulation à laquelle vous serez soumis. Inéluctablement. Que vous soyez RDR, FPI, COJEP etc…

Or qu’a vraiment dit le Président Bédié et que faut-il comprendre ?

La question de JEUNE AFRIQUE est celle-ci : Redevenir président, serait-ce pour vous une revanche sur le coup d’Etat de 1999 qui vous a renversé ?

La réponse de Bédié : Oui, ce serait une revanche, mais il n’y aura pas de vengeance. Ce serait me rendre justice.

 

Avant l’analyse de la question et de la réponse, une explicitation de deux termes forts est d’une importance capitale en ce sens qu’elle faciliterait la compréhension de ce qui suivra.

Qu’est-ce qu’une revanche ? Qu’est-ce qu’une vengeance ?

Communément, une REVANCHE est l’ « Action de rendre la pareille pour un mal que l'on a reçu…

Une vengeance est aussi littéralement l’ « Action  de se dédommager d'un affront, d'un préjudice ».

Vu sous ce prisme, la revanche et la vengeance ne serait que les deux faces d’une médaille. Si donc, l’on se contente de ces deux définitions anciennes, il est très facile pour le manipulateur d’attribuer de mauvais sentiments au Président Bédié.

D’ailleurs, dans notre société au taux d’analphabétisme très élevé qui fait une différence entre revanche et vengeance. Le tour est donc joué et vous êtes dans la nasse.

Pourtant, à la lecture de la réponse du Président Bédié, deux éléments de langage devraient attirer l’attention. Ils ouvrent une lumière sur la tentative de manipulation de JEUNE AFRIQUE.

« Oui, ce serait une revanche, mais il n’y aura pas de vengeance. Ce serait me rendre justice ».

1-Bédié dit : «  Ce serait (UNE) revanche » et non « MA » revanche.

Primo, Jeune Afrique s’est rendu coupable d’une déformation des propos de Bédié. Car en journalisme, lorsque vous mettez les propos de quelqu’un entre griffes, vous devez le citer stricto sensu. En un mot, vous devez utiliser exactement le ou les termes qu’il a utilisés.

Dès qu’un seul mot n’est pas de lui, c’est que vous lui prêtez des mots qui peuvent changer la connotation et la dénotation de sa phrase. Exemple : Si cette femme accouche, ce serait UNE fille et si cette femme accouche, ce serait MA fille, sont deux phrases différentes. Car elles sont sujettes à plusieurs interprétations.

 

2- Bédié dit : « mais il n’y aura pas de vengeance. Ce serait me rendre justice ».

Avec cette phrase, Bédié, en vieux de la vieille, précise ce qu’il veut dire en disant que son retour au pouvoir serait «  UNE REVANCHE », par le fait qu’il n’y aura pas de « VENGEANCE ».

REVANCHE ET VENGEANCE deviennent ici antinomiques dans la mesure où ils expriment deux situations contraires.

Existe-il une revanche sans vengeance ? OUI. Dans le sport et la politique par exemple. Et même dans la vie courante.

Dans la vie courante, quelqu’un qui a souffert dans son enfance, qui a des problèmes financiers et qui finit par devenir une grand PATRON prend une revanche sur la vie. Cela n’a donc rien à voir avec l’ « Action de rendre la pareille pour un mal que l'on a reçu… », au sens étymologique du mot. Rendre justice s’analysant ici en termes de …compensation et non de vendetta.

En effet, le sens vrai et académique de la vengeance, c’est l’ « Action par laquelle une personne offensée, outragée ou lésée, inflige en retour et par ressentiment un mal à l'offenseur afin de le punir ».

Bédié indique clairement s’il redevient président par les urnes, ce sera une compensation de l’histoire sur le coup d’Etat qu’il a subi en 1999, mais qu’il n’y aura pas de représailles.

Or en plaquant son titre ainsi, c’est exactement le contraire que J.A instille dans les consciences. Et ce n’est pas sérieux.

 

VENERABLE-MAITRE

PRESIDENT VKB

 
 
impartialement
L’édito de Valery Foungbé
POURQUOI NOUS DEVONS FAIRE ATTENTION..

Affaire DJ ARAFAT / Publication d'AUDIO sur Hamed Bakayoko

 

POURQUOI NOUS DEVONS FAIRE ATTENTION...

 

Mieux vaut prévenir que guérir, dit l'adage. C'est à cette aune que je voudrais me permettre d'inviter tous les Internautes, les miens particulièrement, à faire très attention à ce qu'ils publient ou partagent.

 

J'ai entendu un audio repris un peu ici et là avec la voix d'une  dame qui porte de graves accusations sur monsieur Hamed Bakayoko.

 

Je suis très mal placé pour être son défenseur, puisque et son régi

Lire la suite >>>
Biographie
MARIE CHANTALE KANINDA, LA PATRONNE DU DIAMANT...
titre
dossier de la semaine
Procès Gbagbo / Blé Goudé : COMMENT BENSOUDA A TROMPE TOUT LE MONDE
Valery Foungbe - 05-06-2019
A la decouverte de

Emeraude Charly - 22-05-2019